Intéressement, participation, épargne salariale

Cette rubrique est consacrée aux politiques d’intéressement, participation et épargne salariale du groupe et de ses composantes.
Au niveau d’AREVA existe des fonds d’épargne salariale groupe auxquels adhérent la quasi totalité des entités du groupe. Un collectif épargne salarial existe au sein de l’US CGT AREVA, il regroupe tous les mandatés aux conseils de surveilance des fonds.
L’intéressement est lui discuté dans chaque entité et dans les diférents établissements pour les parts dites locales.
Les syndicats CGT sont actifs dans les négociations de ces accords. Cette rubrique vous retitue les positionnements et l’état des discussions.
Le collectif épargne salariale y publiera ses analyses et interventions.


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 27 avril 2017
par  Mutos

Négociations Intéressement NP 2017

Les négociations NP sur l’intéressement ont commencé, l’enjeu est de renouveller pour trois ans l’accord sur AREVA NP.

La direction a exprimé ces propositions, avec une première position forte contre laquelle s’élève la CGT : réduire la part d’intéressement à 4% au lieu de 10% de la masse salariale. Le ton étant donné et le gâteau divisé d’entrée par deux et demi, voilà que l’on nous propose un « supplément » pouvant aller jusqu’à 4% si certains jalons sont tenus.

La CGT réaffirme son opposition à la réduction de la base de l’intéressement à 4% au lieu de 10% et se positionne par rapport aux critères donnés par la direction, en particulier sur les objectifs d’accidents du travail, car on ne doit pas dévoyer l’obligation de moyens qu’a l’entreprise de garantir la sécurité de ses salariés en en faisant une obligation de résultats de chaque salarié. De plus, le critère « accident du travail avec arrêt » pousse insidieusement, non pas l’entreprise à mettre en place des plans de prévention, mais surtout les salariés à « glisser sous le tapis » leurs éventuels problèmes. C’est pourquoi nous proposons le remplacement de ce critère par un basé sur la Prévention.

Lors de la réunion, il n’a pas été possible, faute de temps - mais elle s’est terminé à l’heure, On Time Delivery oblige - de balayer les critères de toutes les Unités de Travail. Seuls les Composants et le Combustible ont été examinés. Nous avons cependant relevé un certain nombre de critères que nous contestons, et qui sont détaillés dans le tract ci-dessous.

Aujourd’hui et lors des prochaines réunions (4 Mai et après), nous réaffirmons notre opposition au passage de la part d’intéressement de 10% à 4% de la masse salariale. Cependant, dans l’intérêt des salariés nous poursuivons les négociations et resterons force de propositions afin d’obtenir le « mieux » qu’il sera possible.

mercredi 26 mai 2010
par  Coordonnateur

Epargne salariale AREVA : Surveillance des 7 fonds communs de placements par vos représentants CGT

Les 19 et 20 mai se sont tenus les 7 conseils de surveillance des 7 fonds communs de placements du Plan d’Epargne Groupe AREVA. Dans les conseils de surveillances des fonds, « garants du respect de la réglementation » par les sociétés de gestion de notre épargne, siègent également des représentants (...)

lundi 13 octobre 2008
par  Coordonnateur

Crise financière et impact sur l’épargne salariale

1- Les crises financières se sont succédées… Wall Street avait organisé le grand casino de la mondialisation au travers de toutes les grandes fusions acquisitions du monde, les restructurations, les délocalisations, le dépeçage des actifs russes, la croissance d’ENRON. Les investissements en Chine (...)

mercredi 30 avril 2008
par  Coordonnateur

Liste des nouveaux administrateurs CGT dans les fonds AREVA

La CGT du groupe a décidé dés la mise en place du fonds d’épargne salariale AREVA d’occuper pleinement sa place et assumer ses responsabilités à l’égard des salariés et des fonds de ces derniers placés ou bloqués au titre de l’intéressement ou de la participation. Les administrateurs CGT défendent les (...)

vendredi 18 avril 2008
par  Coordonnateur

UN PROJET D’ACCORD D’INTERESSEMENT INACCEPTABLE ET PROVOCATEUR.

Le projet que présente la direction au comité d’établissement est inacceptable et provocateur à l’égard du personnel qui a exprimé lors de la NAO 2007 son mécontentement et son désir de voir changer la politique salariale de l’entreprise. Hors, il n’en est rien ici, puisque la direction propose d’emblée : (...)